Comment bien choisir l’e-liquide qu’il vous faut ?

Palliatif efficace dans le processus de sevrage post-tabagisme, la cigarette électronique est un atout dont l’avantage repose sur son composant primordial. Il s’agit notamment du eliquide qui est un subtil mélange de propylène glycol, de glycérine végétal, d’eau, d’alcool et d’arômes alimentaires. Quels sont donc les critères qui doivent vous orienter dans le choix de ce qu’on peut considérer comme étant le carburant de votre cigarette électronique ?

Connaître votre profil

C’est l’étape-clé qui vous permettra de réaliser votre propre portrait. Il s’agira d’en apprendre plus sur vos goûts, vos préférences, et les traits caractéristiques qui vous déterminent. Ce sera de fait essentiel pour le choix de votre e-liquide. Cette analyse prospective facilitera l’adoption de sa composition, mais aussi le dosage de nicotine qu’il vous faut. Et plus loin, cela permettra de vous orienter en ce qui concerne le taux de consommation nécessaire pour votre santé.

Concrètement, vous devez chercher à savoir vers quel type d’arômes vous êtes porté. La composition de votre e-liquide ne saurait être pareille si vous préférez la menthe plutôt que du fruité. Ou vice versa. Pour mieux vous situer, il faudra évidemment vous appuyer sur vos anciennes habitudes en la matière. Ce qui implique d’en savoir plus sur le nombre de cigarettes que vous fumiez en moyenne par jour. Toutes ces précisions seront favorables pour votre sevrage tabagique. Car cela aura de l’influence sur l’expérience de vape que vous allez vivre.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il est recommandé de s’orienter vers du eliquide français à base végétale parce que cela vous garantit une réduction draconienne des éléments toxiques que peut contenir votre cigarette électronique.

Opter pour le bon taux de nicotine

Connue comme étant un liquide huileux, incolore et très soluble dans l’eau, la nicotine est un alcaloïde extrait du tabac qui constitue un puissant excitant du système neurovégétatif. En cela, c’est une substance précieuse pour l’e-liquide. D’autant plus qu’elle joue des fonctions spécifiques qui contentent les fumeurs dans leur processus de désintoxication. D’abord, elle se substitue au rôle du tabac lui-même pour combler le sentiment de privation que peut ressentir toute personne habituée à fumer. Ensuite, elle arrive à déclencher une sorte de contraction de la gorge qui s’apparente à celle qui survient lorsqu’on fume une cigarette traditionnelle.

Ainsi, il faut pouvoir calculer la part convenable de nicotine à mélanger à votre e-liquide. Cela vous permettra de vous priver progressivement et favoriser une désaccoutumance répondant réellement à vos besoins.

Ne perdez surtout pas de vue qu’une décision inadéquate dans ce sens pourrait se solder par des effets secondaires capables de ruiner tous vos efforts de sevrage. D’autant plus que :

  • Dans le cas où votre le taux de nicotine serait inférieur à ce qui vous est indispensable, cela voudra dire que vos nécessités en la matière ne seront pas satisfaites entièrement ;
  • Dans le cas où le taux de nicotine dépasserait, il faut savoir qu’il y a des effets secondaires. Ceux-ci peuvent être perturbants, voire totalement déplaisants. Vous pourriez même avoir des maux de tête, des nausées, des quintes de toux, etc., qui signifieront que vous avez fait un excès inapproprié de nicotine.

(2 lectures)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *